La pâte de coings au gingembre, une douceur

fleur
31 mars, premières fleurs de cognassiers

coing-moyen

coing 2

 

 

 

 

 

 

 

En avril, les cognassiers sont en fleurs et il faudra attendre octobre-novembre pour les récolter et les cuisiner de nombreuses façons: rôtis au beurre assaisonnés de sucre-sel- 4épices, en compote avec des pommes, en tarte, confiture, gelée épicée à servir avec le foie gras (voir la recette parue en octobre), en purée pour accompagner le boudin… Une chance, les coings se conservent très longtemps quand ils sont cueillis sans taches, à la main.  J’en ai trouvé il y a quelques jours sur mon petit marché de producteurs et j’ai préparé de la pâte de coings au gingembre. Je la découpe en petits morceaux de toutes formes à déguster avec modération – comme les confitures c’est un concentré de sucre – mais tellement délicieux au dessert avec des noix,  des fruits – pomme, poire, avec un café, un thé…

Pour 1kg 1/2 de coings il faut  1 kg de sucre cristallisé ou en poudre, 1 citron juteux, 1 morceau de gingembre de 5 cm environ, du papier sulfurisé, des petits sachets pour emballer les épices.

Lavez  les coings, les couper en 2 puis en 8 quartiers. Ôtez et gardez les coeurs , les pépins, les trognons.  Ne pas peler les coings. Mettez les quartiers dans une casserole ou un faitout, couvrez d’1 litre d’eau, ajoutez pépins, trognons, coeurs emballés dans des petits sachets ( voir le blog « sachets jetables », paru en avril dans  » Astuces-Conseils » ). Ajoutez les jus du citron et le gingembre pelé et coupé en 3. Cuire à petits bouillons 20 à 25 mn. Les coings doivent être tendres. Laissez refroidir l’ensemble pour que le coing prenne bien la saveur du gingembre. Ôtez les sachets et le gingembre, mixez finement en purée.  Goûtez, si vous souhaitez un goût plus prononcé de gingembre, râper finement un peu de gingembre et ajoutez le à la purée. Mixez à nouveau. Pesez la préparation et ajoutez la même quantité de sucre. Remettez sur le feu et cuire environ 1/2 heure doucement en tournant tout le temps. La pâte doit se décoller des parois de la casserole. Etalez la pâte sur une grande feuille de papier sulfurisé sur une épaisseur de 1cm1/2 à 2 cm. Quand la pâte est froide la découper à l’emporte pièce , en petites bouchées de la taille d’un chocolat.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s