On ne jette rien : pudding au pain rassis, verveine, caramel au gingembre

pudding

On craque pour la baguette de pain qui sort du four tout chaude et croustillante. Malheureusement si elle n’est pas mangée le jour même ou le lendemain elle devient sèche. Ne la jetez pas, transformez la en un délicieux dessert, le pudding.

Il y a mille façons de faire un pudding, voici ma recette d’hier plébiscitée par mes goûteurs. L’association verveine et caramel au gingembre était parfaite.

Pour 4 personnes

  • 1/2 baguette rassie
  • 1/4 de litre de lait
  • 2 œufs
  • 1 c/s de crème fraîche
  • 2 c/s de sucre en poudre
  • 1/2 gousse de vanille ou de l’extrait de vanille
  • une petite poignée de raisins blonds
  • des amandes ou noisettes caramélisées (dans les magasins BIO)
  • un petit morceau de gingembre frais
  • du sucre en poudre pour faire un caramel

Ôter grossièrement la croûte  d’une 1/2 baguette rassise. Faire chauffer 1/4 de litre de lait avec une dizaine de feuilles de verveine fraîche chiffonnées , ou un sachet de verveine-tisane. Stopper le feu quand le lait est chaud mais non bouillant.  Quand le lait est tiède le verser dans un saladier creux, casser 2 œufs, ajouter 1 cuiller à soupe de crème, les graines d’une demie gousse de vanille et la gousse, 2 cuil. à soupe de sucre. Mélanger. Rompre la mie de pain en morceaux et la mélanger aux lait aux œufs. Placer le saladier au réfrigérateur  au moins 3 heures. Je prépare le pudding la veille et laisse la préparation au froid toute la nuit.

Faire tremper les raisins dans de l’eau tiède nature ou avec un alcool -rhum, cognac, alcool de fruits…- si vous le souhaitez.

Après le trempage du pain, ôter la gousse de vanille, garder les feuilles de verveine mais enlever le sachet de verveine et passer l’ensemble au mixeur. Ajouter les amandes ou les noisettes légèrement concassées avec un rouleau à pâtisserie et les raisins. En garder quelques uns à répartir sur le pudding.

Allumer le four à 180°. Y déposer un bain Marie qui accueillera le pudding.

Préparer un caramel au gingembre. Râper fin un petit morceau de gingembre, 1/2 cuil. à café à  mélanger avec suffisamment de sucre en poudre pour couvrir le fond d’une petite casserole. Répartir une cuil. à soupe d’eau sur le sucre au gingembre. Mettre la casserole sur feu moyen. Ne pas toucher au sucre, il va se transformer doucement en caramel. Beurrer un moule à bords hauts. Y verser le caramel dès qu’il prend couleur. Couler la préparation dans le moule.

Mettre le pudding au four dans le bain Marie pour 40 mn. Attendre 5 mn avant de le retourner sur le plat.  S’il reste du caramel dur dans la casserole. Le décoller et l’éparpiller sur le pudding.

Servir avec une crème anglaise ou une glace à la vanille.

Le Thym, la cardamome, la fleur d’oranger, le café ou les épices , tout est possible pour parfumer un pudding.

 

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s