Frais, frais le gazpacho !

 

gaspacho

Merci l’Espagne de nous avoir apporté la rafraîchissante recette du Gazpacho. Les goûts diffèrent selon que l’on est en Andalousie, en Algarve ou au Portugal. Ma recette est empruntée aux  trois. L’important est de choisir des grosses tomates bien mûres – Marmande ou cœur de bœuf -,  des oignons frais,  du cèleri branche, un poivron rouge ou jaune très ferme et des herbes fraîches.

Je sers le gaspacho au verre à l’apéritif, en soupe froide avec des croûtons frottés à l’ail et frits à l’huile d’olive ou avec des petits morceaux de feta, ou bien là où mon imagination me mène.

Pour 10 personnes, je mixe dans le blender 3 très grosses tomates épluchées et grossièrement épépinées,  environ 750gr, avec 1 poivron rouge et un jaune  moyen, débarrassés de leurs graines, 1/2 concombre long sans pépins, 2 ou 3  branches de cèleri, les fines blondes du centre, 2 jeunes oignons frais, 1 petite  gousse d’ail,  1/2 bouteille de jus de tomates à boire -je choisis du jus de cœur de bœuf bio -, 1/2 cuiller à café de sucre,  3 gouttes de tabasco, coriandre, basilic, persil frais, 1 morceau de pain décroûté – environ 10cm de baguette-,  trempé dans 1 cuiller à soupe de vinaigre de Xérès ou de cidre,  un filet d’huile d’olive douce, première pression à froid, sel, poivre. Je goûte jusqu’à arriver à  l’assaisonnement parfait.

Avant de servir, en soupe ou à boire,  j’ajoute au gazpacho 2 ou 3 glaçons.

Comme j’aime le gazpacho onctueux je le chinoise dans une passoire à grille moyenne pour éliminer les petits morceaux que le blender n’aurait pas broyés.

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s