Le farsou ou l’art d’accommoder des restes !

galtier

Nicole Fagegaltier, chef étoilée,  fait rêver avec sa cuisine précise, inventive, savoureuse. Carpaccio de St Jacques et tartare d’huitres – tartine iodée de sarrasin; endives de l’Aubrac et ris d’agneau poilés- sauce citron-crumble romarin et beurre noisette; les premières asperges vertes et polenta crèmeuse au safran- beurre de brioche- des saveurs acidulées; tuiles croustillantes crème légère au citron, meringues à croquer, sorbet d’agrumes… On ferait bien un petit détour  à Belcastel dans l’Aveyron pour s’asseoir à sa table. Mais elle a beau avoir un macaron au Michelin, elle aime aussi cuisiner simple et accommoder les restes pour sa famille.

 

Faites vite l’inventaire de votre réfrigérateur. Des restes de viande et  du persil, on en a toujours, des restes de légumes aussi. Alors suivez la recette du farsou de Nicole.

Blanchir 50gr d‘épinards, 50 gr de blettes, 50gr de persil. Les mixer avec vos restes de viandes, environ 250gr. Ajouter 50gr de mie de pain trempée dans du lait, 1 petite gousse d’ail écrasée au presse ail, 1 œuf, 50gr de crème épaisse, sel, poivre, muscade. Mélanger. Former des petits tas, les poêler doucement de chaque côté dans une poêle anti-adhésive, 5 mn de chaque côté. Accompagner le farsou d’une bonne salade verte aux herbes.

C’est simple, c’est bon.

1-livre

Aujourd’hui, après inventaire dans mon réfrigérateur, j’ai fait ma recette perso, facile, facile..

J’avais un reste de porc en morceaux, cuits au four longtemps à 140°, avec huile d’olive, oignon, ail en chemise; une tranche de poitrine fumée; une poignée de roquette et une poignée de pousses d’épinard;  du  pain rassis de plusieurs jours, voire semaines! que je garde pour faire la chapelure ou un pudding (voir mes deux recettes); de l’estragon mais j’aurais mis persil ou basilic si j’en avais eu; du lait, 1 œuf.

J’ai mis dans mon Magimix, le merveilleux « mini plus », la viande avec jus restant, l’ail en chemise débarrassé de son enveloppe, les oignons cuits, la poitrine fumée poêlée 5 secondes de chaque coté. Après 30 secondes de mélange, j’ai ajouté le pain dégourdi dans du lait et essoré, les épinards et roquette juste tombés à la poêle puis ciselés en 3, 1 œuf. J’ai mixé pour avoir une farce fine. La viande était assaisonnée donc je n’ai pas eu à rectifier. J’ai mis la farce au frais pour demain car je ne pense pas faire des farsous, plutôt des farcis: tomates, aubergines, poivrons ou encore un hachis parmentier, un gratin de pâtes… à vous de décider.

Les restes valent vraiment la peine qu’on s’en occupe !

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s