Les premières coquilles St Jacques

coquilles

 

Elles sont là après 6 mois d’absence. On les prépare crues en carpaccio ou rôties à la poêle, juste un aller et retour dans un beurre mousseux accompagnées d’une fondue de légumes, c’est un régal ! Le plus simple est le meilleur

Ma recette du jour

J’achète les coquilles St Jacques avec leur coquilles et les ouvre moi-même,  mais les poissonniers le font la plus part du temps si on le leur demande avec le sourire.

J’ai préparé en accompagnement un classique qui marche très bien avec les coquilles, fondue de poireaux et oignons au vin blanc.

20181001_203953

Émincer au robot des blancs de poireaux et un ou 2 oignons. Les faire fondre en cocotte doucement avec un beau morceau de beurre, ajouter un peu de vin blanc,  sel, poivre, 4 épices ou muscade. Cuire à feu très doux 1/2 h ou plus si nécessaire – les poireaux doivent être fondants-. Ajouter à la fin une belle cuiller de crème fraîche épaisse.

Sécher les noix de St Jacques au papier absorbant avant de les rôtir. Hacher finement des échalotes. Les faire revenir 30 secondes au beurre, poser une par une les coquilles sur les échalotes dans la poêle très chaude. Les retourner après une minute. Les surveiller encore une minute, elles doivent être dorées. Les retirer de la poêle. Faire fondre rapidement un morceau de beurre dans la poêle et déglacer en versant 2 cuil à soupe de vinaigre de vin ou de vinaigre balsamique blanc. Ajouter 2 cuil de crème, porter à frémissements 10 secondes en mélangeant bien les sucs de la poêle. Verser sur les coquilles.

Servir avec la fondue de légumes et parsemer de basilic ou ciboulette.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s